Archive for the ‘Holly Wellin’ Category

Holly et Audrey, de la double anal Ă  une dp standard!

Août 5

C’est le mois d’Aout, il fait beau et c’est les vacances, alors pourquoi ne pas sortir les divan devant la maison pour se faire une petite partouze entre collègues du X. Avec Audrey Hollander et Holly Wellin, les trous de balle vont froler la fissure anale! Connaissant la capacitĂ© de penetration de ces rectum, il y aura largement la place pour les deux bites epaisses de pedro et miguel, c’est assurĂ©. Mais auparavant, il faut passer par une petite mise en bouche avec un show privĂ©e de la jolie rouquine nue. Audrey les aguiche du regard en s’introduisant un plug bien profond dans les fesses. Lorsqu’elle l’enleve, c’est pour donner le sex toy anal Ă  sa copine qui se met Ă  le lĂ©cher comme un esquimau. No soucy fratĂ©, son derche ne restera pas Ă  vide plus de trente secondes. Deux verges rutilantes sont lĂ  pour les servir. Tandis que la 1ère trouve l’hospitalitĂ© dans la bouche vorace de notre rousse sexy, le second chibre atterrit direct dans sa rondelle. Ces deux gars adorent casser de la patte arrière et les coups de queues qu’ils assennent sont des plus vifs. Pourtant, leur façon de faire parait très succinct comparĂ©s aux attentes de cette actrice pornographique americaine. Alors, en plus de son pĂ©nus, le type qui la sodomise lui ajoute quatre doigts dans le cul puis poursuit ses va et vients entre ses reins.Pendant ce temps lĂ , Holly hurle de plaisir alors qu’elle se fait baiser vigoureusement. Au bout de 5 min, ça baise ça pompe et ça sodomise de tous les cotĂ©s. Pour apaiser ses chaleurs, Audrey a mĂŞme le droit Ă  une double anale pendant que la blonde Ă  gros nichons se fait prendre en double pĂ©nĂ© classique. Au bout du compte, le foutre de ce duo de males en rut s’evapore dans les pores du visage de ces deux grosses coquines, poussant le vice jusqu’Ă  lĂ©cher le rabe de sperme sechĂ© sur les joues souillĂ©es de la copine. Si j’arrivais Ă  prouver l’existence d’un paradis du sexe sur terre, ce bout de pelouse en serait l’antichambre !